Piscines et sécurité : les mesures indispensables pour protéger enfants et animaux

Alors que la saison estivale bat son plein, la question de la sécurité autour des piscines est plus que jamais d’actualité. Chaque année, de nombreux accidents, parfois mortels, surviennent dans cet environnement pourtant synonyme de détente et de plaisir. Comment assurer la protection des enfants et des animaux autour d’une piscine ? Quelles sont les mesures à prendre pour éviter les drames ? Cet article vous apporte des éléments de réponse.

Les dispositifs de sécurité obligatoires

En France, depuis 2003, la loi impose aux propriétaires de piscines enterrées ou semi-enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif de mettre en place au moins un dispositif parmi les quatre suivants : une barrière de protection, une alarme sonore, une couverture de sécurité ou un abri (article L128-1 du Code de la construction et de l’habitation). Ces équipements doivent être conformes aux normes françaises en vigueur (AFNOR).

La barrière de protection doit être installée tout autour du bassin et avoir une hauteur minimale d’1m10. Elle doit être munie d’un système d’accès sécurisé (portillon avec serrure) empêchant l’ouverture par un enfant. La norme à respecter est la NF P90-306.

L’alarme sonore doit être capable de détecter la chute d’un enfant dans l’eau et de déclencher un signal sonore. Elle doit être conforme à la norme NF P90-307. Toutefois, il est important de noter que ce dispositif ne permet pas d’éviter l’accident, mais simplement d’alerter rapidement pour permettre une intervention.

A lire aussi  Piscines à débordement : le luxe d’une élégance infinie et d’une vue panoramique

La couverture de sécurité doit pouvoir résister au passage d’un enfant sans céder. Elle doit être conforme à la norme NF P90-308. Les couvertures à barres sont particulièrement recommandées car elles allient sécurité et facilité d’installation.

Enfin, l’abri est une solution très efficace pour sécuriser l’accès à la piscine puisqu’il recouvre entièrement le bassin. Il doit être conforme à la norme NF P90-309 et disposer d’un système de fermeture sécurisé.

Les gestes de prévention essentiels

Au-delà des dispositifs obligatoires, plusieurs mesures peuvent être mises en place pour renforcer la sécurité autour des piscines :

  • Surveiller les enfants en permanence : il est impératif de toujours garder un œil sur les enfants lorsqu’ils se trouvent près de la piscine, même s’ils savent nager. Un adulte responsable doit être constamment présent et attentif.
  • Apprendre aux enfants à nager dès leur plus jeune âge : savoir nager est un atout essentiel pour limiter les risques de noyade. Il est donc important d’initier les enfants à la natation dès qu’ils sont en âge de le faire.
  • Équiper les enfants de dispositifs de flottaison : pour les plus petits, il est recommandé d’utiliser des brassards, bouées ou gilets de natation adaptés à leur morphologie et leur niveau de compétence en natation.
  • Ranger les objets pouvant attirer les enfants près de la piscine : jouets, ballons, etc., doivent être rangés hors de portée des enfants après utilisation pour ne pas les inciter à s’approcher du bassin sans surveillance.
  • Installer un point d’accès unique : cela permet de mieux contrôler l’accès à la piscine et d’éviter que des enfants ou animaux ne tombent accidentellement dans l’eau.
A lire aussi  Piscines creusées versus piscines hors-sol : le grand plongeon dans la comparaison

Protéger les animaux autour de la piscine

Certains animaux domestiques, tels que les chiens, sont particulièrement exposés au risque de noyade dans une piscine. Pour assurer leur sécurité, plusieurs mesures peuvent être mises en place :

  • Adopter un dispositif de sécurité adapté : certaines barrières et couvertures sont spécialement conçues pour résister au poids d’un animal. Il est important de choisir un équipement adapté pour garantir leur efficacité.
  • Limiter l’accès à la piscine : comme pour les enfants, il est préférable d’installer un point d’accès unique et sécurisé pour contrôler l’accès des animaux au bassin.
  • Apprendre aux animaux à nager : si votre animal est à l’aise dans l’eau, il sera moins exposé au risque de noyade. N’hésitez pas à lui apprendre à nager et à sortir de la piscine en toute sécurité.
  • Équiper les animaux d’un dispositif de flottaison : un gilet de sauvetage pour animaux peut être une solution intéressante pour limiter les risques de noyade, notamment pour les chiens âgés ou ayant des problèmes de santé.

Assurer la sécurité autour d’une piscine est une responsabilité majeure pour les propriétaires. En adoptant les dispositifs de sécurité appropriés et en mettant en place des mesures de prévention adaptées, il est possible de réduire considérablement les risques d’accidents et de profiter pleinement des joies de la baignade en famille ou entre amis.