Achat d’un appartement neuf à Bordeaux : tout savoir sur les frais associés

Acquérir un bien immobilier neuf, notamment à Bordeaux, peut sembler être un investissement rentable et judicieux. Cependant, il est essentiel de connaître et de prendre en compte l’ensemble des frais liés à cet achat afin d’éviter les mauvaises surprises. Dans cet article, nous vous proposons une analyse détaillée des différents coûts associés à l’achat d’un appartement neuf dans la belle cité bordelaise.

Les frais de notaire

Lors de l’acquisition d’un bien immobilier neuf, il est indispensable de passer par un notaire pour officialiser la transaction. Les frais de notaire sont calculés sur la base du prix de vente et comprennent notamment les droits d’enregistrement, la rémunération du notaire et diverses taxes. En général, ces frais représentent entre 2 et 3 % du prix de vente pour un logement neuf, contre environ 7 % pour un logement ancien. Ainsi, pour un appartement neuf vendu à 300 000 € à Bordeaux, les frais de notaire peuvent s’élever entre 6 000 et 9 000 €.

La TVA sur le prix d’achat

Le prix d’achat d’un logement neuf est soumis à une TVA au taux de 20 %. Cette taxe est déjà incluse dans le prix affiché par le promoteur immobilier ou l’agence immobilière. Il est important de noter que certains logements peuvent bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % si le bien est situé dans une zone d’aménagement et de rénovation urbaine (ANRU) ou dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Pour vérifier l’éligibilité d’un appartement neuf à cette TVA réduite, il convient de se rapprocher du promoteur ou de la mairie.

A lire aussi  Loi Malraux : comment bénéficier d'une réduction d'impôt en investissant dans un bien immobilier situé dans un quartier historique ?

Les charges de copropriété

Lorsque vous achetez un appartement neuf, vous devrez également prendre en compte les charges de copropriété. Ces charges sont destinées à couvrir les dépenses liées à l’entretien et au fonctionnement des parties communes de l’immeuble. Elles peuvent varier en fonction des équipements présents (ascenseur, piscine, espace vert, etc.) et du nombre d’appartements dans la copropriété. Il est recommandé de demander au promoteur ou à l’agence immobilière une estimation des charges prévisionnelles afin de les intégrer dans votre budget.

Les frais liés au financement

Si vous optez pour un emprunt immobilier afin de financer l’achat de votre appartement neuf à Bordeaux, il faudra également prendre en compte les frais liés à ce prêt. Parmi ces frais figurent notamment les intérêts, les frais de dossier, les garanties (caution, hypothèque) et éventuellement l’assurance emprunteur. Dans certains cas, il est possible d’inclure les frais de notaire et les frais liés au financement dans le montant total du prêt, mais cela dépend des conditions proposées par la banque.

La taxe foncière

Enfin, en tant que propriétaire d’un appartement neuf à Bordeaux, vous devrez vous acquitter de la taxe foncière. Celle-ci est due chaque année et son montant varie en fonction de la valeur locative cadastrale du bien et des taux d’imposition votés par les collectivités territoriales. En moyenne, la taxe foncière à Bordeaux s’élève à environ 30 € par m² et par an. Il est important de noter que certains logements neufs peuvent bénéficier d’une exonération temporaire de taxe foncière pendant les deux premières années suivant l’achèvement des travaux. Pour savoir si votre futur appartement peut prétendre à cette exonération, il convient de se renseigner auprès de la mairie ou du centre des impôts.

A lire aussi  APL propriétaire : Tout savoir sur les aides personnelles, conditions et achat

Ainsi, l’achat d’un appartement neuf à Bordeaux implique un certain nombre de frais qu’il convient d’anticiper et d’intégrer dans votre budget. Les frais de notaire, la TVA sur le prix d’achat, les charges de copropriété, les frais liés au financement et la taxe foncière sont autant d’éléments à prendre en compte pour évaluer le coût réel de votre investissement immobilier. Une bonne préparation et une analyse minutieuse des différents coûts associés vous permettront d’éviter les mauvaises surprises et de réaliser un investissement rentable et pérenne.